Étiquettes

, , , ,

Comme vous le savez sûrement, nous réalisons des caves à vin depuis plusieurs années. Au fil du temps, nous nous sommes spécialisés pour offrir le meilleur service possible. Il ne suffit pas de créer un espace, mais également de prendre en considération tous les éléments pour que la pièce soit à son plein potentiel. Il est important de bien respecter les règles si on veut conserver le vin et autres spiritueux le plus longtemps possible et ainsi leur permettant de se développer entièrement.

Voici les points les plus importants lorsque nous réalisons une cave à vin:

Tout d’abord, la pièce où l’on entrepose le vin doit être réglée entre 11 et 14 degrés Celsius. Si la température n’est pas adéquate, le vin vieillira trop rapidement. Si c’est le cas, vous remarquerez un dépôt collant autour de la capsule. La taille du climatisateur se choisit en fonction de la dimension de la cave à vin, mais également de sa localisation.

Cave à vin en noyer américain réalisée par Pierres et Roches pour le restaurant Le SamuelEnsuite il faut préserver un niveau d’humidité entre 60 et 80%. Un pare-vapeur doit être installé pour le maintien de l’humidité. Une trop grande humidité développera de la moisissure au bouchon tandis qu’une trop faible asséchera le bouchon.

Il est important d’avoir le moins de lumière possible pour ne pas abîmer le vin. Même si les bouteilles sont teintées pour filtrer la lumière, il est important de ne pas les exposer à la lumière naturelle ou artificielle. Un système de lumière de type LED est à considérer puisqu’il ne produit aucune chaleur. Vous pourriez même poser un adaptateur pour contrôler l’intensité de la lumière.

Cave à vin réalisée par Pierres et Roches

Cave à vin designée et réalisée par Pierres et Roches à notre atelier.

Un environnement sans odeur est primordial, le vin peut en être affecté, puisque le liège du bouchon est poreux. Il est donc important d’avoir une bonne aération ainsi on réduit les moisissures.

Cave à vin en noyer cendré réalisée par Pierres et Roches.

La pièce doit être peinturée avec de la peinture en latex anti-moisissure de préférence. Bien entendu, un mur de pierres naturelles est le meilleur choix. L’isolation est très importante; on construit une cave à vin de la même façon qu’un grand réfrigérateur. L’uréthane est excellent pour isoler les murs et le plafond. Il existe d’autres choix, comme les panneaux d’isolants rigides ou bien la laine minérale ( à condition qu’elle soit protégée de l’humidité pour ne pas perdre son pouvoir isolant).

Cave à vin en noyer américain designée et réalisée par Pierres et Roches.

Cave à vin en noyer américain designée et réalisée par Pierres et Roches.

Le plancher idéal est celui qui supporte bien l’humidité. On se tourne donc vers la pierre naturelle, la céramique ou bien le marbre, qui sont d’excellent choix.

Pour la porte, elle doit être isolée et être munie d’un coupe-froid. Bien entendue, elle doit posséder une serrure. Une porte en vitre peut être installée, à condition que la vitre soit en verre thermal pour éviter de faire pénétrer la lumière.

Détails d’une cave à vin en noyer américain designée et réalisée par Pierres et Roches.

Les bouteilles doivent être entreposées à l’horizontale pour permettre d’humecter le bouchon de liège. Seulement quelques bouteilles à bouchon dévissable peuvent être conservées à la verticale. Il est important de bien placer les bouteilles pour ne pas à devoir les déplacer constamment. Il est souhaitable de limiter les vibrations, cela nuit au vin. Il existe plusieurs modèles de rangements pour entreposer les bouteilles. Parmi ceux-ci; les casiers modulaires, les casiers individuels et en losanges. À vous de voir ce qui vous convient le mieux.

Petite note en terminant pour la conservation de vos vins et spiritueux:
-Rosés 1 à 2 ans,
-Les blancs entre 3 et 5 ans,
-Les grands blancs ( allemands, bourguignons ) 5 à 10 ans et +,
-Les rouges mi-corsés entre 3 et 5 ans,
-Les rouges costauds entre 5-10 ans,
-Les grands crus entre 10-20 ans et +.

Publicités